fonds titres pour accueil du site
En Votre Compagnie                                       

La compagnie a été créé à Castres en 1996, avec le soutien  de la Ville de Castres et de la DRAC Midi Pyrénées dans le cadre d‘une résidence qui s‘est au fil des années confortée en véritable implantation grâce aux aides supplémentaires du Conseil Général du Tarn et du Conseil Régional Midi Pyrénées. La Ville de Castres met à disposition de la compagnie un lieu de répétition et de représentation, nommé « La Grange », d'un bureau, d'un appartement pour loger les comédiens et des locaux de stockage de matériel. Selon les créations, la compagnie est soutenue par le Théâtre de la Digue, la Scène Nationale d'Albi, le Théâtre National de Toulouse...

Les dix premières années à Castres, l’identité de la compagnie s’est construite à travers la création de textes d’auteurs contemporains, chaque spectacle creusant plus ou moins la même question, celle du « comment dire ». Ce thème traverse jusqu’en 2005 les pièces que nous jouons mais renvoie aussi au sens de notre adresse au public. Car durant ces dix ans, nous donnons la primeur de nos spectacles aux habitants des deux quartiers dit « défavorisés » d'Aillot et Bisséous de Castres où notre compagnie est implantée. En nous appuyant sur un important travail d'éducation artistique nous défendons l'idée que partager les mots, partager les grammaires nouvelles des poètes, crée un lien fondamental qui favorise le « vivre ensemble » et les conditions d'une émancipation sociale.

C'est ainsi que de 1996 à 2006, les créations s’enchaînent autour de textes d’auteurs contemporains : Olivier Py, Emmanuel Bove, Samuel Becket, Karl Valantin, Daniel Danis, Jon Fosse, Valery Petrov, Eric Durnez. Les textes guident notre recherche de la forme théâtrale la plus juste : nous utilisons déjà les marionnettes pour la pièce La Jeune Fille le Diable et le moulin d‘Olivier Py et pour Plouf de Valery Petrov, la forme du théâtre-oratorio pour la pièce Cendres de Cailloux de Daniel Danis, la comédie burlesque pour plusieurs pièces de Karl Valentin, la lecture à voix haute pour le roman Mes Amis d’Emmanuel Bove et Mirlitonades, un récital de poèmes de Samuel Becket .

En regard de ces créations, nous proposons de nombreux rendez-vous de sensibilisation, de médiation, de formation et d’animation culturelle, concentré sur le territoire des deux quartiers, d’Aillot et de Bisséous. Ce travail se fait en lien avec le Réseau de Ressources Culturel mis en place par la Ville avec le soutien de la DRAC Midi Pyrénées et qui fédère le Centre d'art Contemporain, les Musées, la Bibliothèque, le Théâtre municipal.

A partir de 2005, nous ne sommes plus à la recherche d’un texte coup de cœur pour sa mise en scène, mais engagés avec toute l’équipe autour d’un auteur dans la fabrication d’un spectacle. L’écriture s’enrichit du travail de plateau, et la mise en scène de la collaboration avec l’auteur présent à toutes les répétitions. Notre compagnonnage avec Eric Durnez abouti en mai 2006 à la création d’Aspartame.

Parallèlement à cette création, Jean-Marie Doat entame la direction du Théâtre de la Maison du Peuple de Millau. L‘ouverture de ce nouveau théâtre et la mise en place de son projet nécessite un travail à plein temps, ne permettant plus de création. Aspartame part en tournée, mais la compagnie met un terme à ses activités Castraises.

La compagnie s’implante à Millau en 2007

Mise à part la création jeune public Les tracas de Lucas  avec Hélène Sarrazin et Cécile Guillot, l’activité de création cesse jusqu’en novembre 2010 où la première version de 4 Hypothèses est représentée.

Fin 2011, Jean-Marie Doat quitte la direction du Théâtre la Maison du Peuple à Millau pour se consacrer de nouveau à la création et au jeu. Il recentre le projet artistique de la compagnie sur le travail du théâtre d’objet et de la marionnette.

Aujourd'hui la compagnie reste basée à Millau en Aveyron et c'est à partir de ce territoire qu'elle entend rayonner, car le projet se veut moins sédentaire qu'au moment de l'implantation à Castres.